La formation

La formation s’adresse à tous ceux pour qui le théâtre constitue un objectif professionnel ainsi qu’à ceux qui désirent préparer les concours des Écoles Nationales françaises et étrangères: CNSAD de Paris, Théâtre National de Strasbourg, Théâtre National de Toulouse, Théâtre National de Bretagne (TNB), ENSAT, ENSAS, ERAC…

Son but est de doter l’acteur de savoirs techniques, de le rendre disponible aux collaborations artistiques, et de lui permettre de développer ses capacités de proposition et d’invention, afin de favoriser son insertion dans le milieu professionnel.
Cette formation pluridisciplinaire (théâtre, chant et danse)est dirigée par une une équipe pédagogique composée d’un metteur en scène, d’un acteur, d’une chorégraphe, et d’un chanteur. Chaque élève-acteur est suivi tout au long de son cursus par l’ensemble de l’équipe.

La formation comprend :

soit 1510 heures de travail sur 3 ans.

Les cours de l’année préparatoire ont lieu le soir, les cours de la première année du cycle professionnel se déroulent les après midi et ceux de la deuxième année, les matinées. Tous les plannings définitifs sont transmis dès le mois de septembre.

La formation s’effectue dans un esprit de recherche et d’échange, à l’écoute et dans le respect de l’autre, mais aussi dans l’exigence. En travaillant ensemble et dans l’esprit de troupe, les élèves dégagent collectivement et pour chacun ce qu’ils ont de plus riche.

Connaissance de soi et Connaissances techniques

Parce que la maîtrise des compétences nécessaires à la pratique théâtrale est intimement liée à la personnalité de l’élève-acteur, nous mettons en place des orientations pédagogiques qui tiennent compte de la personnalité de chacun et de la physionomie de chaque classe.
C’est une pédagogie ouverte aux réalités d’aujourd’hui et à la création artistique. Elle met l’accent sur un apprentissage à la fois corporel, vocal et culturel.
Tout au long du cursus, des spécialistes du corps (chorégraphes, danseurs) et de la voix (chanteurs) interviennent régulièrement.
La danse et la voix font partie des cours obligatoires et hebdomadaires. Ils sont indispensables à la connaissance de soi que doit avoir un comédien.

« Ce que tu ne sais pas par toi même, tu ne le sais pas » B. Brecht

Toute personne qui se destine à une carrière d’acteur est, durant son apprentissage, sans cesse tiraillée entre sa position d’élève voué à la connaissance des techniques et sa position d’apprenti de soi-même dans ce que chaque personnalité artistique a d’unique et de non-encore révélé.

L’école se doit répondre à ces deux exigences:
– favoriser l’acquisition des savoirs
– permettre à chacun de conquérir sa liberté créatrice.

Elle le fait d’abord comme institution, en rassemblant un corps d’enseignants très divers. Mais aussi en étant un lieu de rencontres d’individualités qui, à se confronter les unes aux autres, dégagent pour chacune et collectivement, ce qu’elles ont de plus riche.

Pour cela, l’école ne doit pas être seulement le lieu de la performance mais celui de la justesse : justesse des équilibres entre cris et chuchotements, entre mémoire et imaginaire, entre culture de son égo et attention d’autrui, justesse des forces investies à se familiariser avec la culture du passé comme à se projeter vers celle de demain.

En une phrase : « APPRENDRE À SE TROUVER À FORCE DE SORTIR DE SOI».

Pierre Castagné – Directeur

Héritage culturel et création contemporaine

Durant leur formation, les élèves sont confrontés à des personnalités artistiques en activité : metteurs en scène, comédiens, dramaturges, chanteurs, musiciens, chorégraphes et danseurs. Ces artistes livrent à la réflexion des élèves-acteurs à la fois des textes et des œuvres, mais aussi leurs expériences constamment renouvelées. Ainsi, la formation reste en phase avec la modernité et le «métier» tel qu’il se pratique et s’invente aujourd’hui. Elle créée des ponts entre passé et présent, et associe l’héritage culturel à la création contemporaine.

Le cinéma et la télévision étant aujourd’hui une grande part des sollicitations professionnelles, des cours de jeu caméra ainsi que des tournages avec des cinéastes font partie du cursus.
Enfin, parce que le but du travail de l’acteur est d’aller à la rencontre du public, chaque classe créée un spectacle qu’elle joue plusieurs fois en public.

Comprendre et Débattre

L’école entretient des liens solides et réguliers avec les principaux théâtres de la région : Centre Dramatique National, Centre Chorégraphique National, Scènes nationales, Compagnies indépendantes. Régulièrement durant la formation, des sorties-spectacles suivies de rencontres avec les Artistes sont organisées. S’ensuivent questions et débat auxquels chacun participe.

Top