Des rencontres professionnelles

Héritage culturel et création contemporaine

Durant leur formation, les élèves sont confrontés à des personnalités artistiques en activité : metteurs en scène, comédiens, dramaturges, chanteurs, musiciens, chorégraphes et danseurs. Ces artistes livrent à la réflexion des élèves-acteurs à la fois des textes et des œuvres, mais aussi leurs expériences constamment renouvelées. Ainsi, la formation reste en phase avec la modernité et le «métier» tel qu’il se pratique et s’invente aujourd’hui. Elle créée des ponts entre passé et présent, et associe l’héritage culturel à la création contemporaine.

Passerelles vers le monde professionnel…

L’école entretient des liens solides, réguliers et diversifiés avec le secteur professionnel : compagnies, théâtres et institutions publiques.

Un partenariat étroit s’est établi entre l’école et les principales structures culturelles de la Région comme :

Régulièrement, des rencontres, des débats, des masterclasses ou encore des entretiens sont organisés avec les équipes artistiques et les metteurs en scène.

L’école propose également des sorties-spectacles suivies de rencontres avec les artistes ouvrant sur des questions et débats auxquels chacun·e peut participer.

Ils ont rencontré nos élèves...

Intervenante École Professionnelle Chorégraphe, interprète, formatrice pour le diplôme d’état de professeur de danse, elle fait partie du collectif d’artistes « Artus » qui développe un travail de création et de transmission à la Nef (Montpellier). Sa formation plurielle l’a conduite à travailler autour de différents courants de la danse moderne et contemporaine tels que Graham avec Eric Senen au Ballet (Théâtre Joseph Russillo), puis les fondements de la technique Limon à l’école de Peter Goss, Hervé Diasnas et Bernard Glandier. Elle collabore avec Christine Lenthéric en analyse du mouvement dansé depuis 1996 et considère cette matière comme le ferment indispensable à son évolution artistique. Son travail de transmission s’appuie essentiellement sur les relations croisées entre le temps, l’espace, la musicalité au service d’une corporalité fluide et tonique.

Françoise Texier

Chorégraphe, interprète, formatrice pour le diplôme d’État de professeur de danse

Metteur en scène aux trois Cours d'honneur, directeur de structures prestigieuses (Théâtre national de Strasbourg, Comédie-Française, Théâtre Nanterre-Amandiers) mais aussi expérimentateur (Théâtre Ouvert à Avignon) Jean-Pierre Vincent s'est toujours consacré à la pédagogie et a toujours pensé aux nouvelles générations.

Jean-Pierre Vincent

Comédien, metteur en scène et directeur de théâtre

Patrick Pineau a suivi la formation du Conservatoire national supérieur d'art dramatique dans les classes de Denise Bonal, Michel Bouquet et Jean-Pierre Vincent. En tant que comédien, il aborde tout aussi bien le répertoire classique d’Eschyle à Feydeau en passant par Marivaux, Calderón, Musset ou Labiche que les textes contemporains d’Eugène Durif, Mohamed Rouabhi, James Stock, Serge Valletti, Gérard Watkins, Irina Dalle dans des mises en scène de Michel Cerda, Éric Elmosnino, Jacques Nichet, Claire Lasne-Darcueil, Gérard Watkins, Irina Dalle ou Mohamed Rouabhi et surtout Georges Lavaudant.

Patrick Pineau

Comédien, metteur en scène

Sylvie Orcier suit sa formation de comédienne au Cours Florent et au Conservatoire national supérieur d'art dramatique à Paris 2. Elle commence sa carrière à la fin des années 1970 au théâtre, au cinéma et à la télévision. Georges Lavaudant l’engage en 1989 pour, en 1996, l’intégrer dans la troupe du théâtre de l’Odéon. Sylvie Orcier est comédienne, scénographe, costumière, mais aussi metteuse en scène, elle fait partie de la troupe de Patrick Pineau depuis sa création en 2002. Proche collaboratrice de ce dernier comme assistante à la mise en scène, elle tient son premier rôle de metteuse en scène à part entière dans Le Petit Chaperon Uf 3.

Sylvie Orcier

Actrice de cinéma, de théâtre et de télévision, scénographe

Neveu de l'éditeur Georges Fall, Jean-Claude Fall a codirigé l'Atelier Philippe Adrien de 1974 à 1977, la Compagnie « La Manufacture » de 1978 à 1982, le Théâtre de la Bastille de 1982 à 1988, le Théâtre Gérard Philipe, Centre dramatique national de Saint-Denis de 1989 à 1997, le Théâtre des Treize Vents Centre dramatique national de Montpellier de 1998 à 2009. La Manufacture Compagnie Jean-Claude Fall est créée en mai 2010.

Jean-Claude Fall

Metteur en scène de théâtre et d’opéras, directeur de théâtre

Il est lauréat du Syndicat national de la Critique dramatique ainsi que du Grand prix du Théâtre de l’Académie française. Il a dirigé le Théâtre de l’Atelier et le Théâtre des 13-vents à Montpellier, et créé le Festival Nava et le prix Café-Beaubourg. Il est notamment l’auteur des pièces "Jean Moulin Évangile", "RER" et "Perthus", publiées dans la Collection des quatre-vents.

Jean-Marie Besset

Auteur et traducteur, principalement de pièces de théâtre, comédien

Metteur en scène associé au Théâtre des Treize Vents – CDN de Montpellier-Languedoc-Roussillon, depuis Janvier 2010. Formation d'art dramatique chez V. Gregh et Cl. Aufaure Il a notamment joué avec : • J. Gillibert • F. Frappat • E. Auvray • J. Rosner • P. Kerbrat Producteur : • Le Bel Air de Londres avec R. Hirsch • Copenhague de M. Frayn • Les Moulins à paroles de A. Bennett • Outrage aux Moeurs – Les Trois Procès d'Oscar Wilde de M.Kaufman. À partir de 2000, il signe avec J.-M. Besset plusieurs mises en scène : • Commentaire d'amour et Baron • Le Jour du destin de M. Del Castillo • Oncle Paul d'A. Pendleton • Trois Jours de pluie de R. Greenberg Depuis 2006, il a mis en scène : • Thomas Chagrin de Will Eno • Le Regard des autres de Ch. Shinn • Les Grecs, Un cheval, Perthus et R.E.R. de Jean-Marie Besset • Tokyo Bar de Tennessee Williams.

Gilbert Desveaux

Metteur en scène et producteur de spectacles

Acteur et metteur en scène de théâtre, Ariel Garcia - Valdès commence sa carrière en 1968 aux côtés de Georges Lavaudant et entre au Centre national d’art dramatique des Alpes. Il incarne tour à tour Lorenzaccio, Edgar dans Le roi Lear, donne la réplique à Maria Casarès dans Les Revenants d’Ibsen et joue le rôle prestigieux de Hamlet. En 1984, il marque le festival d’Avigno n par son interprétation de Richard III, mis en scène par Lavaudant, au Palais des Papes. A la suite de ce succès, il se consacre dans les années 1990 à monter des pièces entre Paris et Barcelone. C’est en 1998 qu’il prend la direction du conservatoire de Montpellier devenu Ecole nationale supérieure d’art dramatique. En 2004, en hommage à Carmelo Bene, Ariel Garcia - Valdès incarne à nouveau Richard III. La représentation devait être unique mais la pièce sera jouée plus de quatre - vingts fois. En 2006, il est l’inquiétant Valmont des Liaisons dangereuses, aux côtés d’Isabelle Huppert.

Ariel Garcia-Valdès

Comédien, metteur-en-scène et pédagogue, ancien directeur de l’école nationale supérieure d’art dramatique de Montpellier

Il arrive à Madrid en 1986 et y fonde en 1989 la compagnie La Carniceria Teatro. Ses mises en scène font la part belle à l'expérimentation, et la recherche d'un langage au delà du théâtre traditionnel. Traduit dans plusieurs langues et joué dans de nombreux pays, il compte à son actif une quinzaine de pièces, des vidéos, des expositions, des installations théâtrales et plus de vingt mises en scène. Œuvres traduites et publiées aux Solitaires Intempestifs: After Sun 2002, Borges 2002, Fallait rester chez vous têtes de nœuds 2002, Notes de cuisine 2002, Prométhée 1998, Vous êtes tous des fils de putes 2001.

Rodrigo García

Dramaturge, metteur en scène, scénographe

Il suit une première formation au Théâtre du Fil, puis à l’École du Théâtre National de Bretagne entre 2000 et 2003. En 2006, il fonde, Vita Nova, et regroupe acteurs et musiciens qui le suivront sur une trilogie retraçant l’épopée d’une famille entre France et Algérie : Passé, je ne sais où-qui revient ; Au pied du mur sans porte ; Rabah Robert- touche ailleurs que là où tu es né. En 2014, Lazare s’écarte de la grande fresque épique pour Petits contes d’amour et d’obscurité. Artiste associé au Théâtre National de Strasbourg depuis 2015, il y présente Sombre rivière en 2017. Il intervient régulièrement à l’école où il mène des ateliers d’interprétations autour de ses textes. Depuis 2018, il est également associé au Théâtre de Gennevilliers. En 2019, il présentera Je m’appelle Ismaël un projet de théâtre musical et cinématographique.

Lazare

Auteur, metteur en scène, acteur et improvisateur

Après des études de Lettres Modernes, Aurélie Namur entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (2004). Elle joue sous la direction de C. Benedetti, L. Rabih, G. Vincent. A Rome, dans le cadre de l'Ecole des Maîtres animée en 2006 par Pippo Delbono, elle rencontre Félicie Artaud et cofonde les compagnies Les Nuits Claires/Agnello. Ensemble elles créent plusieurs spectacles en France et en Belgique. Les textes écrits par Aurélie Namur sont édités chez Lansman et, pour la plupart, traduits dans plusieurs langues. On retrouve souvent dans ses œuvres la thématique du voyage initiatique, de l’épreuve incontournable, et le souci de se décentrer. En 2014, elle obtient une bourse du Centre National du Livre. On lui doit aussi deux pièces radiophoniques pour France Inter (Camping sauvage et Canicule), deux pièces pour la danse (Montagne et Lullinight), une pièce pour les enfants dans le cadre scolaire (Lampédurêve) et deux feuilletons littéraires (L’os des salines et Macaroni).

Aurélie Namur

Actrice, dramaturge et metteur en scène

Helen Buday est connue pour son rôle de Savannah Nix dans le film 𝘔𝘢𝘥 𝘔𝘢𝘹 𝘉𝘦𝘺𝘰𝘯𝘥 𝘛𝘩𝘶𝘯𝘥𝘦𝘳𝘥𝘰𝘮𝘦, de George Ogilvie et George Miller avec Mel Gibson et Tina Turner. Elle a reçu le prix de la meilleure actrice au 48e Festival international du film de Valladolid en 2003 pour son rôle dans le projet d'Alexandra.

Helen Buday

Actrice et chanteuse australienne

Né en 1970, Philippe Quesne a suivi une formation d’arts plastiques. Il a réalisé pendant dix ans des scénographies pour le théâtre, l’opéra et des expositions. En 2003, il crée la compagnie Vivarium Studio et signe des spectacles qui tournent dans le monde entier : La Démangeaison des ailes (2006), L’Effet de Serge (2007), La Mélancolie des dragons (2008), Big Bang (2010), Swamp Club (2013). Depuis 2014, il dirige Nanterre-Amandiers, centre dramatique national, où il a créé La Nuit des taupes (2016) et Crash Park, la vie d’une île (2018). Il conçoit des performances et installations dans le cadre d’expositions, dont la Biennale de Lyon en 2017 et 2019. En 2018, il met en scène l’opéra Usher d’après Edgar Poe, sur une musique de Claude Debussy et Annelies Van Parys. Il a également créé Caspar Western Friedrich (2016) et Farm fatale (2019) aux Kammerspiele de Munich. En 2019, il est l’artiste invité pour concevoir les pavillons de la France lors de la Quadriennale de design et d’architecture de théâtre de Prague.

Philippe Quesne

Auteur dramatique, metteur en scène et scénographe

Didier Sandre a joué au théâtre public et privé sous la direction de B. Sobel, P. Chéreau, A.Vitez, J. Lavelli, L. Bondy, J.P. Vincent, M. Béjart, G. Strehler, A. Brine etc. Il a reçu le prix du Syndicat de la Critique pour ses interprétations dans « le Mariage de Figaro », « Madame de Sade » et « le Soulier de Satin », le Molière du meilleur acteur pour celle de « Un mari idéal » d’Oscar Wilde, et le Brigadier du Théâtre pour celle de Stefan Zweig dans « Collaboration ». Il a rejoint la troupe de la Comédie française en 2013. Il y est l’interprète de Molière, Shakespeare, Marivaux, Visconti. A la télévision et au cinéma, on se souvient de L’allée du roi, A la recherche du temps perdu, de N. Companeez, Petits arrangements avec les morts, de P. Ferran, Conte d’automne de E. Rohmer, 36 témoins de Lucas Belvaux, Au bout du conte de Agnès Jaoui. Chevalier de la Légion d’honneur, des Arts et Lettres et de l’Ordre National du Mérite, il aussi passionné de musique et travaille régulièrement avec des musiciens dans des programmes qui associent musique, littérature et poésie.

Didier Sandre

Acteur et metteur en scène, nommé sociétaire de la Comédie-Française en 2020

Le collectif Moebius se constitue en 2008 à l’issu du ENSAD de Montpellier. Un groupe de jeunes comédiens se demande comment faire ensemble et aujourd’hui un théâtre qui lui appartienne. Une multitude de projets voit le jour, laissant place à une diversité d’esthétiques et de sensibilités. Le fil conducteur en est l’exigence du travail de l’acteur, et une conception/écriture des spectacles qui pose le collectif en préalable. Après plus d’une décennie à nous côtoyer dans le tumulte de la création, nous avons développé une complicité et un « sens du plateau » qui font aujourd’hui la singularité de nos spectacles. Cette fidélité au collectif reste pour nous le meilleur gage d’un théâtre qui ose toujours ce qu’il ne connaît pas encore, et ne se laisse enfermer dans aucune identité définitive. Les membres du collectif Moebius : Charlotte Daquet, Christophe Gaultier, Julien Anselmino, Sophie Lequenne, Marie Vires, Clélia David, Jonathan Moussalli et Marie Vauzelle

Moebius

Collectif d’acteurs issu du ENSAD de Montpellier

CONTACT

“Apprendre à se trouver à force de sortir de soi.”